Le projet

Savoirs est une bibliothèque numérique qui invite à des parcours réflexifs et heuristiques dans un corpus de textes d’histoire et d’anthropologie des sciences et des savoirs. L’application met en œuvre un système de recommandations permettant des stratégies innovantes de recherche et de lecture.

Historique du projet

Savoirs est la poursuite numérique d’un travail collectif initié il y a plus de vingt ans par un réseau international de chercheurs. Développé depuis 2018, le projet s’inscrit dans ce sillage, qui avait donné lieu en 2007 et 2011 à la publication des Lieux de savoir.

Anne-et-Patrick-Poirier_Mnemosyne_1991.jpg Anne-et-Patrick-Poirier_Mnemosyne_1991.jpg Anne-et-Patrick-Poirier_Mnemosyne_1991.jpg Anne-et-Patrick-Poirier_Mnemosyne_1991.jpg

Une nouvelle bibliothèque de Warburg

La bibliothèque créée par Aby Warburg vers 1900, puis déménagée à Londres en 1933, partait du postulat que la juxtaposition réfléchie de livres très différents sur une même étagère pouvait avoir un rôle heuristique, établir des connexions insoupçonnées, dérouler les fils d’une nouvelle forme d’histoire des représentations, des savoirs, des croyances, des images et des imaginaires. Le « bon voisinage » des bons textes, sur une étagère, avait un rôle génératif dans un projet de pensée et d’écriture. Toutes proportions gardées, et avec les possibilités offertes aujourd’hui par les technologies numériques, par les algorithmes de recherche et les modes de visualisation des résultats, le projet Savoirs s’inspire de ce pouvoir des rayonnages « intelligents » de la bibliothèque de Warburg, pour offrir aux lecteurs un outil de découverte, de dépaysement et d’expérimentation.

Mnémosyne (ci-contre) est la maquette d’une bibliothèque utopique réalisée par Anne et Patrick Poirier. Ces créateurs poursuivent depuis plus de quarante ans une trajectoire singulière et lumineuse dans les mondes de l’art contemporain, entre architecture, dessin, installations et photographie. Nourri de références à l’Antiquité classique comme à la diversité des cultures humaines, leur travail explore aussi les arts de la mémoire, les formes de l’archive, et l’idée même de bibliothèque, entre archéologie de l’intime et utopie futuriste. D’Ouranopolis à Mnémosyne, référence au grand projet d’Aby Warburg, Anne et Patrick Poirier mettent en forme et en espace des bibliothèques idéales, entre rêve et rationalité. Ils sont une source d’inspiration artistique et intellectuelle et leur vision entre en résonance avec la bibliothèque Savoirs.

Mnémosyne – Maquette de bibliothèque utopique, par Anne et Patrick Poirier.
© Galerie Mitterrand - Photo : Aurélien Mole

Le corpus

La bibliothèque Savoirs contient des textes relevant de l’histoire et de l’anthropologie des sciences et des savoirs. Ils sont choisis dans une perspective interdisciplinaire et comparatiste, toutes périodes et aires culturelles confondues.

Le thésaurus

Le thésaurus Savoirs est une cartographie conceptuelle du champ de l’histoire et de l’anthropologie des savoirs. Il a été construit dans une perspective interdisciplinaire large, qui traverse les domaines des sciences, dont les sciences humaines et sociales, des arts et des techniques.

Structure du thésaurus

L’encodage en XML-TEI

Convertis au format XML-TEI avec la chaîne éditoriale Métopes, les textes du projet Savoirs font l’objet d’un encodage manuel des noms de personnes et de lieux avec IdRef et Geonames, des dates, et des concepts avec le thésaurus Savoirs. Cet encodage est le point de départ pour l’affichage et la suggestion des textes sur la plateforme.

Les comités

Comité de pilotage [1/1]

  • Chef de projet : Christian Jacob (directeur d’études, EHESS, directeur de recherche, CNRS)
  • Aurélien Berra (maître de conférences, université Paris-Nanterre)
  • Jean-François Bert (maître d’enseignement et de recherche, université de Lausanne)
  • Carmen Brando (ingénieure de recherche, EHESS)
  • Joachim Dornbusch (ingénieur de recherche, EHESS)
  • Axel Le Roy (doctorant contractuel, Sorbonne Université)
  • Nicole Dufournaud (chercheuse associée, EHESS)

Partenaires [1/3]

Établissements et équipes partenaires

  • Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg
  • École des hautes études en sciences sociales
  • École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques
  • École polytechnique fédérale de Lausanne (Laboratoire d’histoire des sciences et des techniques)
  • Fondation Maison des sciences de l’homme
  • LabEx HASTEC (Histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances)
  • Métopes, université de Caen Normandie et CNRS
  • Pôle Document numérique, MRSH (université de Caen Normandie et CNRS)
  • UMR 8210 Anhima (Anthropologie et histoire des mondes anciens)
  • UMR 8560 Centre Alexandre Koyré

Lecture Partenaires [2/3]

Représentants des institutions partenaires

  • Jérôme Baudry (Laboratoire d’histoire des sciences et des techniques, École polytechnique fédérale de Lausanne)
  • Pierre-Yves Buard (Pôle Document numérique, MRSH, université de Caen Normandie)
  • Christophe Didier(Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg)
  • Wolf Feuerhahn (Centre Alexandre Koyré)
  • Catherine Muller (École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques)
  • Dominique Roux (IR Métopes, université de Caen Normandie-CNRS)
  • Emmanuel Vincent (Éditions de l’EHESS)

Partenaires Partenaires [3/3]

Éditeurs partenaires

  • Éditions Albin Michel
  • Éditions de l’EHESS
  • OpenEdition

Équipe de réalisation Équipe de réalisation [1/3]

Développement informatique

Coordination : Joachim Dornbusch
  • Carmen Brando (ingénieure de recherche, EHESS)
  • Édith Cannet (ingénieure d’études, IR Métopes, MRSH, CNRS)
  • Joachim Dornbusch (ingénieur de recherche, EHESS)
  • Simon Dumas-Primbault (post-doctorant, EPFL)
  • Maxence Gévaudan (ingénieur d’études, EHESS)
  • Axel Le Roy (doctorant contractuel, Sorbonne Université)
  • Wahid Mendil (designer Web)
  • Nans Noël (développeur)
  • Guillaume Quéruel (ingénieur d’études, CNRS)
  • Damien Risterucci (développeur)

Équipe de réalisation Équipe de réalisation [2/3]

Édition et encodage

Coordination : Jean-François Bert et Axel Le Roy
  • Jens Amborg (master 2 HSTS, EHESS)
  • Aurélien Berra (maître de conférences, université Paris-Nanterre)
  • Jean-François Bert (maître d’enseignement et de recherche, université de Lausanne)
  • Alessandro Buccheri (post-doctorant, université Toulouse Jean Jaurès)
  • Lou Cecille (éditrice)
  • Léa Déhédin (éditrice)
  • Nicole Dufournaud (chercheuse associée, EHESS)
  • Maxime Guttin (master 2 HSTS, EHESS)
  • Christian Jacob (directeur d’études, EHESS, directeur de recherche, CNRS)
  • Elise Lehoux (conservatrice de bibliothèque, université Paris Diderot)
  • Bérengère Pinaud (master 2 HSTS, EHESS)
  • Agnès Tapin (éditrice, EHESS)
  • Martin Vailly (doctorant, Institut universitaire européen)
  • Emmanuel Vincent (éditeur, EHESS)
  • Rosanne Wingert (BNU)
  • Équipe de réalisation Équipe de réalisation [3/3]

    Étudiants et stagiaires

    2018-2019
  • Axel Le Roy (stage, master « Humanités numériques », École nationale des chartes)
  • 2019-2020
  • Jens Amborg (stage, parcours de master « Histoire des sciences, des techniques et des savoirs », EHESS)
  • Maxime Guttin (stage, parcours de master « Histoire des sciences, des techniques et des savoirs », EHESS)
  • Florian Gonnet (validation du cours « Gestion de projet », master « Humanités numériques », université Lumière Lyon II)
  • Valentin Pignon (validation du cours « Gestion de projet », master « Humanités numériques », université Lumière Lyon II)
  • Bérengère Pinaud (stage, parcours de master « Histoire des sciences, des techniques et des savoirs », EHESS)
  • Comité scientifique

    En cours de constitution.

    Comité de lecture

    En cours de constitution.

    Nos partenaires

    Le projet Savoirs est soutenu par plusieurs institutions qui lui apportent des financements, des expertises techniques et des compétences professionnelles dans les domaines de l’édition, du développement informatique, de la bibliothéconomie et des sciences de la documentation. Ces partenaires contribuent à la réflexion stratégique sur l’évolution du projet et à sa construction. Merci à eux !